Archives pour la catégorie histoire de l’habitat et du mobilier

lampe années 50 Pierre Guariche, applique Cerf-volat G 30, Editions Disderot, 1952, ©DR

Pierre Guariche : les luminaires

Les luminaires de Pierre Guariche présentent des récurrences dans les  formes, les matières et les structures : métal perforé, métal tubulaire laqué noir,  double abat-jour, système à balancier ou bras articulés. Le principal éditeur est Disderot. La plupart de ses luminaires ont été créés avant 1954 ; après 1959, Pierre Guariche se consacrera à des projets de plus grande ampleur et cessera la création de luminaires. On lui attribue une quarantaine de modèles. Continuer la lecture

Bibliothèque années 50,Pierre Guariche,Bibliothèque,vers 1955, ©artnet.fr

Les meubles de rangement de Pierre Guariche

Les meubles de rangement de Pierre Guariche présentent des formes simples et épurées. Lignes droites, jeu sur les volumes où  les pleins et les vides  dialoguent avec élégance. Formes rectangulaires de bois et piétement de métal tubulaire laqué noir en sont les principales caractéristiques. Frêne, bouleau, acajou, chêne, teck, bois de rose, orme : autant d’essences de bois qui composent ces meubles associées parfois au Formica ou au verre. Continuer la lecture

sécession viennoise, Joseph hoffmann, armlöffel

La Sécession viennoise : Joseph Hoffmann

La Sécession viennoise est un courant de l’Art nouveau qui s’est épanoui en Autriche, plus particulièrement à Vienne, de 1892 à 1906. Moins végétal et plus géométrique que l’Art nouveau en France ou en Belgique, cet « art total » englobe mobilier, textiles, arts graphiques, bijoux, mais aussi architectures et jardins. Les principaux concepteurs de mobilier sont Josef Hoffmann, Koloman Moser ou encore Otto Wagner. Continuer la lecture

tapis des années 30, Eileen Gray,Wendingen

Les tapis des années 30

Formes géométriques simples entrelacées, composition parfois en diagonale, aplats colorés, jeux sur l’épaisseur des lignes, répétition de formes en décalé ou en décrochement, travail sur l’asymétrie, motifs simples de lignes, de hachures et de points, palette de couleurs  assourdie et réduite pourraient constituer une description hâtive de l’esthétique déployée dans les tapis  des années 30. Continuer la lecture

radical design, archizoom, canapé safari.

Le radical design ?

 

Alors que l’Italie est en pleine période d’instabilité économique et tente de maintenir ses exportations  en poursuivant sa politique industrielle de design, un débat s’instaure entre les tenants du design pur ou Good Design et une vague contestataire promue par une minorité de designers d’avant-garde, développant une critique engagée de la société de consommation qui n’obéit plus qu’à la loi de l’offre et de la demande. Continuer la lecture