japon, design, sièges, Nendo

Coup d’oeil sur le japon : choix de sièges

Un aperçu du design du Japon à travers ses sièges. Tour à tour poétiques, sculpturales, rigoureuses, géométriques ou inventives, des lignes à suivre sans modération.

Shiro Kuramata

années 80, japon,sieges armature filaire, kuraùata, how high the moon
How high the moon,©www.vitra.com

Il est sans doute le plus connu des créateurs japonais, notamment au travers de son fauteuil How high the moon réalisé en 1986-87 et édité par Vitra. En maille d’acier et finition chromée. « Ce que j’essaie de faire c’est d’enlever, d’ôter. Par exemple, le grillage, c’est le minimum de ce qu’il peut rester du métal« .

Japon, design années 80, kuramata, Miss Blanche
Japon, design années 80, kuramata, Miss Blanche,©phillips.com

Transparence et légèreté caractérisent Miss blanche (1989), une chaise en acrylique qu’il compose avec des inclusions de fleurs en papier. Poétique et léger.

Japon, design, années 80, kuramata,siège
Japon, design, années 80, kuramata,siège

Plus classique, mais doté de lignes parfaites, le fauteuil  de structure tubulaire respecte cependant l’exigence de pureté qui semble caractériser le travail de Kuramata. Ce siège fut édité en 1982.

Shigeru Uchida

japon; design, années 80, Shigeru Uchida, 1988
japon; design, années 80, Shigeru Uchida, 1988, aqqindex.com

Diplômé de la prestigieuse école de design de Kuwasawa, Shigeru Uchida (1943) commence sa carrière en fondant son propre bureau Uchida Design Studio. Uchida a travaillé avec de nombreux créateurs renommés, parmi lesquels Issey Miyake et Yohji Yamamoto. En 1981, il s’associe avec Toru Nishioka pour fonder le Studio 80.

japon, design années 80, Shigeru Uchida, Nirvana Chair
japon, design années 80, Shigeru Uchida, Nirvana Chair, ©icollector.com

Les choses que je crée sont totalement différentes de mon caractère. Je suis quelqu’un de très simple mais les choses que je fais doivent être parfaites, délicates…

De Shigeru Uchida, édité en 1988, le fauteuil en tole pliée. De lui également la chaise Nirvana, au piètement insolite en acier tubulaire.

Studio Nendo

japon, design, sièges, nendo, fauteuil zabuton
japon, design, sièges, nendo, fauteuil zabuton, ©

Du studio Nendo nous adorons le siège Zabuton créé en 2012 dont nous avons déjà parlé dans un article précédent.

japon, design, sièges, Nendo
japon, design, sièges, Nendo,cabbage chair©architonic.fr

Nous aimons beaucoup également le siège Cabbage créé  à partir de chutes de tissu de l’atelier de création d’ Issey Myake. Infiniment vaporeux.

Hiromichi Konno

Du designer Hiromichi Konno, nous choisissons le canapé Chat créé en 2009 pour Softline. Sa conception allie les formes élégantes, organiques et rondes  du dossier avec les lignes cubiques de l’élément d’assise pour aboutir à cet aspect sculptural. Son nom évoque un lieu de conversation.

japon, design, sièges, Hiromichi Konno, 2009, chat canapé
japon, design, sièges, Hiromichi Konno, 2009, chat canapé,©architonic.fr

Kensaku Oshiro

japon, design, sièges,kensaku Oshiro, Brix fauteuil
japon, design, sièges,kensaku Oshiro, Brix fauteuil, ©architonic.fr

La forme asymétrique et minimaliste du fauteuil Brix de Kensaku Oshiro offre des lignes pures et élégantes. Edité par Viccarbe en 2013. En bois massif et MDF revêtu de polyuréthane expansé indéformable et fibre de polyester. Le piètement est en acier laqué époxy blanc et noir. Les  embouts des pieds sont en plastique transparent.

Tokujin Yoshioka

japon, design, sièges,  Tokujin Yoshioka, fauteuil bouquet, 2008
japon, design, sièges, Tokujin Yoshioka, fauteuil bouquet, 2008, ©architonic.fr

Décliné dans des camaïeux de roses et de rouges, le fauteuil Bouquet, créé en 2008, offre l’apparence d’une fleur. Surmontant un simple pied droit en métal, explose un bouquet de pétales formés de carrés de tissus cousus à la main. Poétique. Edité par Moroso.

japon, design, sièges, Tokujin Yoshioka, fauteuil memory, 2010
japon, design, sièges, Tokujin Yoshioka, fauteuil memory, 2010, ©architonic.fr

Du même designer, également pour Moroso, édité en 2010, le fauteuil Memory. Comme son nom l’indique, ce fauteuil garde l’empreinte de celui qui s’est assis. Sculptural.

japon, design, sièges, Tokujin Yoshioka, fauteuil tokyo pop, 2001
japon, design, sièges, Tokujin Yoshioka, fauteuil tokyo pop, 2001, ©architonic.fr

Edité par Driade en 2002, le fauteuil Tokyo Pop présente un monobloc organique et sensuel. Décliné en blanc, orange clair ou anthracite, utilisable en extérieur ou à l’intérieur ce siège est en polymère.

 Toshiyuki Kita

 

japon, design, sièges, toshiyuki kita, fauteuil minerva
japon, design, sièges, toshiyuki kita, fauteuil minerva,©toshiyukikita.jp

Le fauteuil Minerva, créé en 2004,nous plaît par la conjonction de rondeurs et de rigueur.

Le canapé Saruyama, assez sculptural et minéral, créé en 1989 et édité par Moroso. Ce canapé peut se combiner avec d’autre de façon à former un cercle unique.

japon, design, années 80, Toshiyuki Kita, saruyama
japon, design, années 80, Toshiyuki Kita, saruyama, architonic.fr

 

 

Du même designer, créé en 1987, le très inventif fauteuil qui combine table et assise.

japon, design, années 80, Toshiyuki Kita, 1987
japon, design, années 80, Toshiyuki Kita, 1987

Kazuhide Takahama

japon, design, sièges, Kazuhide takahama, kazuki Chair,1968
japon, design, sièges, Kazuhide takahama, kazuki Chair,1968, ©designophy.com

Architecte issu de l’université de Tokyo dont il est sorti en 1953, Kazuhide Takahama a rejoint la firme Gavina à Bologne en 1957.

Influencé par l’ancienne tradition japonaise, Takahama avait laqué les surfaces de la chaise Kazuki. Son fabricant, Gavina, fut le premier à intégrer cette technique à un processus industriel. Editée en 1968.

japon, design, sièges, kazuhide takahama, gaja chair
japon, design, sièges, kazuhide takahama, gaja chair,©designophy.com

Du même designer, nous choisissons la chaise Gaja, à la structure tubulaire éditée en 1969 par Gavina. Initialement pévue pour un restaurant, cette chaise remporta un tel succès qu’elle fut par la suite éditée à grande échelle.

Takenobu Igarashi

japon, design, sièges, takenabu Igarashi, tabouret imono
japon, design, sièges, takenabu Igarashi, tabouret imono, ©takenobuigarashi.jp

Créé en 1989, le tabouret Imono fut édité en 1992 par Classicon. Ces tabourets discrets et minimalistes rappellent les jardins zen. Leurs assises, telles un papier froissé, évoquent une feuille de nénuphar sur un étang, tandis que leurs pieds suggèrent une fourche d’arbre renversée. (Charlotte et Peter Fiell, 1000 Chairs, Tashen éd. P. 574)

Hironen

japon, design, sièges, Hironen, Unichair, 1993
japon, design, sièges, Hironen, Unichair, 1993©a-r-t.co.il

Siège aux protubérances excentriques,  l’Unichair de Hironen, s’inspire de la science-fiction et de la culture consommation populaire japonaise. En polyuréthane moulé recouvert de textile. Créé en 1993.

 Ikuyo Mitsuhashi

japon, design, années 80, Ikuyo Mitsuhashi, Chair, 1988
japon, design, années 80, Ikuyo Mitsuhashi, Chair, 1988,©aqqindex.com

La chaise créée en 1989 par Ikuyo Mitsuhashi, plus anecdotique que confortable, a cependant retenu notre attention pour son dessin très années 80 aux lignes géométriques.

 

Guen Susuki

japon,design, sièges, Guen Susuki, fauteuil balloon
japon,design, sièges, Guen Susuki, fauteuil balloon

Le siège Balloon, offre un minimalisme exemplaire. Nous adorons le contraste entre le métal rigide et rectiligne et la souplesse ronde de l’assise proprement dite. La pureté des formes euclidiennes, respectivement le carré et le rond, confère intemporalité et  rigueur à ce siège.

La chaise en metal ployé et perforé des années 80 offre une silhouette gracieuse et légère.

japon, design, sièges, Guen Suzuki, chaise années 80,
japon, design, sièges, Guen Suzuki, chaise années 80,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *