du déconstructivisme dans le design

Du déconstructivisme dans le design ?

Le déconstructivisme est à l’origine un terme d’architecture et définit des bâtiments qui procèdent d’une recherche sur la fragmentation de l’espace et la décomposition des lignes.
Il pourrait, entre autres,  se caractériser  par des murs penchés, des sols inclinés ou des poteaux de biais. Mais dire cela est certes réducteur, il s’agit plutôt d’un questionnement sur la perception des configurations spatiales.

Déconstructivisme, Frank Gehry
F.Gehry, Walt Disney Concert hall, 1989 ©Carole Highsmith

En 1988,  une exposition est organisée au MOMA de New York regroupant des architectes tels que Frank Gehry, Daniel Libeskind,  Rem Koolhaas, Peter Eisenman, Zaha Hadid, Bernard Tschumi, pour ne retenir que les principaux. Leur confluence se traduit dans un registre qui emploie les mêmes formes déstabilisantes et apparemment… déstabilisées même si leur langage architectural reste différent.

L’on observe dans le design de mobilier  un  mouvement qui pourrait s’apparenter au déconstructivisme, spécialement dans les bureaux, les tables et les bibliothèques, c’est-à-dire, en fait , dans les meubles les plus linéaires habituellement.

Dans la table Megalith (Duffy London) , par exemple, une instabilité menaçante

Déconstructivisme, table
Megalyth Table, ©Duffy London

semble guetter le plateau de verre miraculeusement posé sur des blocs métalliques qui paraissent sur le point de s’écrouler.

Le meuble de rangement inventé par Dana Isaacs et Laurens Manders, quant à lui offre une sculpture cubiste, mais instable également, puisque les blocs semblent tenir en apesanteur. Composé de blocs en métal entassés les uns sur les autres, il possède cinq tiroirs en bois de petite taille. Ce cabinet est inspiré du minéral Pyrite dont l’apparence est une oeuvre d’art en soi.

déconstructivisme, cabinet
Vault, Dana Isaacs et Laurens Manders ©sleek design
déconstructivisme, cabinet
Vault, ©sleek design
déconstructivisme, pyrite
pyrite © JJHarrison

Le meuble de rangement Overdose (2011) est une composition de 7 boîtes en multiplex, le placage est en chêne d’Europe huilé.

du déconstructivisme dans le design
Overdose cabinet, pour Bulo, ©Bulo
du déconstructivisme dans le design
Overdose bureau,©Bram Boo

« Le bureau Overdose est un lieu de travail qui s’inspire de mon propre désordre. J’ai l’habitude de travailler sur plusieurs projets en même temps. J’avais besoin d’un bureau où je puisse ranger – et surtout retrouver – quelque chose rapidement. C’est un bureau dynamique sur lequel on peut travailler de manière très décontractée. » (Bram Boo) Piétement: 4 pieds en acier laqué à poudre couleur blanc de lis
Plateau: 50 mm MDF laqué à poudre couleur blanc de lis
Boîtes: 4 boîtes à mesures différentes, finition multiplex placage chêne d’Europe huilé.

Dans le même état d’esprit, le meuble de rangement « Balancing boxes », fabriqué pour Porro, en 2010 par Front, consiste en une série de petites boîtes en métal laqué ou en bois (eucalyptus, palissandre) qui semblent se balancer dans l’espace. Les inclinaisons varient selon l’angle de vue.

Balancing boxes, Front, Porro ©2010-2014 Furniture Fashion

Plus sobre, le buffet alliance d’Erwan Péron trouve sa place ici, puisque les lignes se brisent et que le meuble semble  comme scindé par une arête vive qui fait surgir un des côtés.

Déconstructivisme, Erwan Péron
Buffet alliance , Erwan Péron, ©Jo Yana, Décodesign

 

 

Enfin deux artistes retiennent notre attention. Le premier, Tejo Remy , émerge en 1991, avec  « chest of drawers », commode constituée de tiroirs de récupération. Conçue comme critique du consumérisme, sa commode est devenue une icône du design conceptuel et est exposée au MOMA de New York, ainsi qu’au musée d’art et du design à New York. L’on pourrait d’ailleurs aussi bien qualifier sa démarche de re-constructiviste.

du déconstructivisme dans le design
Chest of drawers, Front, ©Droog

 

Le second artiste, français, construit des meubles sculptures, dont le thème récurent est la déconstruction. VIncent Dubourg, en effet, décline ce même concept à travers ses objets , qu’il considère comme « une fusion entre design, architecture et sculpture » produisant des oeuvres surprenantes et parfois assez belles.

du déconstructivisme dans le design
Vincent Dubourg, Souffle du desert,© Carpenters Workshop Gallery
du déconstructivism dans le design
Etagère, V.Dubourg,©Carpenters Workshop Gallery
du deconstructivime dans le design
escalier V.Dubourg, ©Carpenters Workshop Gallery

Le déconstructivisme  semble donc se retrouver également dans le design de meubles, où se repèrent certaines récurrences : le déséquilibre, la ligne brisée, la fragmentation de l’objet, la déconstruction, le chaos ordonné, la décomposition de l’ensemble et l’interaction des éléments.