intérieur habiter

habiter : faire d’un espace un intérieur

« A l’intérieur des espaces construits par les architectes, d’autres espaces se configurent et se développent : les espaces de vie des habitants. C’est une autre géométrie qui se superpose à la première, et dont les significations ainsi que les mesures spatiales diffèrent profondément.(…) Habiter, c’est au contraire s’emparer activement des espaces où nous nous trouvons, par nécessité ou par hasard, c’est s’approprier ces espaces et les faire vivre en les transformant, voire en les réinventant, en lieux.(…) je ne pense pas qu’on puisse habiter un espace quel qu’il soit, individuellement ou collectivement, sans « l’intérioriser » en quelque façon, c’est à dire sans faire de cet espace un « intérieur » , un lieu d’intimité déposée sur les choses qui forment notre entourage. Habiter c’est donner à l’espace une physionomie. Pas seulement une organisation, des centres des directions et des rythmes:un visage aussi. »

intérieur habiter

Jean-Marc Besse,  Habiter, un monde à mon image, Flammarion, 2013