sièges en cordes, Michael Boyd, Flip Lounge armchair, 2012

Les sièges en cordes

Très répandus dans les années 50, les sièges en cordes reviennent à la mode. Un aperçu des oeuvres des années 50 et zoom sur les créations contemporaines.

sièges en cordes, René Herbst, fauteuil de repos, ©icollector. com
René Herbst, fauteuil de repos,1929 ©icollector. com

On pourrait désigner René Herbst comme le précurseur des chaises en cordes. Il imagine en 1929 une série de sièges réalisés en structure d’acier tubulaire, sur laquelle il fixe des tendeurs pour réaliser l’assise et le dossier. Nous choisissons comme exemple son Fauteuil de repos.

Sièges en cordes des années 50

sièges en cordes, Allan Gould, 1950
sièges en cordes, Allan Gould, Low String Chair, 1947-49, ©1rstdibs.com

Dans les années 47-49, Allan Gould crée la Low string chair, en bois laminé de bouleau, pour Functionnale Furniture à New York. Dans les années 50, il conçoit deux autres fauteuils à armature tubulaire laquée noir mat, dont le dessin est plus aérien et plus recherché.

Alan Gould Lounge Chair, U.S.A. circa 1950’s.
Alan Gould Lounge Chair, U.S.A. circa 1950’s., ©DR
fauteuil en cordes, Allan Gould, ca 1950
fauteuil en cordes, Allan Gould, ca 1950

Travail sur le bois et la corde pour la Low Chair de Charlotte Perriand conçue en 1950.

sièges en cordes, Low Chair, Charlotte Perriand, 1950
Low Chair, Charlotte Perriand, 1950
sièges en cordes, Hans Wegner, Halyard Lounge Chair, 1950 ©theredlist
Hans Wegner, Halyard Lounge Chair, 1950 ©theredlist

Deux fauteuils en cordes du designer danois Hans Wegner qui conçoit la Halyard lounge Chair vers les années 50  en privilégiant les matériaux naturels.

sièges en cordes,Hans Wegner, Circle Chair, ©archiproducts.com
sièges en cordes,Hans Wegner, Circle Chair, ©archiproducts.com

Il imagine sa Circle Chair pour son usage personnel. À l’époque, il fallut aux maîtres d’oeuvres, Soren Holst et Henri Fisker, inventer une nouvelle machine pour fabriquer le meuble, que Hans Wegner lui-même ne pensait pas commercialisable du fait de sa complexité formelle. PP Mobler a réédité la Circle Chair en 1986.Elle est disponible en frêne ou en chêne avec cordage naturel ou noir. Assise disponible en de nombreux tissus et cuirs.

fauteuil en cordes, Serge Ketoff, Lounge chair, 1954
Serge Ketoff, Lounge chair, 1954, ©1rstdibs.com

La lounge Chair de Serge Kettoff, créée en 1954, allie le métal, le bois et la corde pour un fauteuil géométrique et dessiné sur un piètement tubulaire.

sièges en cordes, Poul Kjaerholm, PK 25, 1952, ©DR
Poul Kjaerholm, PK 25, 1952, ©DR

Pour son travail de fin d’études, le designer danois Poul Kjærholm présenta sa chaise longue baptisée PK 25 lounge chair. Associant l’acier et une approche organique de la forme, elle constitue son premier chef-d’œuvre.

sièges de cordes, Holscher Chair, Poul Kjaerholm,
sièges de cordes, Holscher Chair, Poul Kjaerholm,©1rstdibs.com

Du même, forme élégante et légère pour la Holscher Chair , créée en 1952. Piètement tubulaire en acier  et assise en cordes.

Poul Kjaerholm and Jorgen Hoj,Snedkerier lounge chair, 1952
Poul Kjaerholm and Jorgen Hoj,Snedkerier lounge chair, 1952

Un autre modèle, plus rustique a été conçu en collaboration avec Jorgen Hoj  en 1952
également : la Snedkerier lounge chair.

 

L’australien Clement Meadmore est à l’origine de plusieurs sièges en cordes. D’une part, la Corded chair, créée en 1952, d’autre part, la String Lounge chair.

 

Jacques Guillon, Cord chair, 1952
Jacques Guillon, Cord chair, 1952, ©DR

La Cord Chair a été créée en 1952 par le designer industriel québecquois Jacques Guillon. C’est grâce à  cette chaise, brevetée en 1952, que sa carrière a été lancée. Cette chaise connaît toujours un grand succès en Amérique du Nord et a été vendue dans les plus grands magasins, tant à Montréal qu’aux États-Unis. Elle est reconnue aujourd’hui comme étant une pièce classique du design moderne du milieu du xxe siècle et une création emblématique du design québecquois. Elle rapporte à son créateur le Design Merit Award en 1953.

fauteuil en cordes, Jacques Gillon, 1954
fauteuil en cordes, Jacques Gillon, 1954, ©DR

Cette chaise, particulièrement innovatrice [est composée d’un] dossier en cordes de parachutes en Nylon d’un surplus d’armée et de marine, avec un cadre en contre-plaqué [de noyer] laminé, une technologie développée au départ pour des skis. Les tests de charge ont démontré que cette chaise de 3 kg pouvait supporter 1533kg.

Carl Koch réalisera un fauteuil en corde au piètement métallique dans les années 50 pour Tubbs of Vermont.

sièges en cordes, Andrzej Pawlowski, Wowen armchair, 1955, ©michael Korta
Andrzej Pawlowski, Wowen armchair, 1955, ©michael Korta

Approche ergonomique et travail artisanal pour la Wowen armchair de Andrzej Pawloski créée en 1955.

Les années 60

sièges en cordes, Walter Lamb, Copper and Rope Lounge Chairsc1960.
Walter Lamb, Copper and Rope Lounge Chairs,c1960., ©wright20.com

Travail moderniste à la structure tubulaire, pour les Copper and Rope Chairs de Walter Lamb, éditées par Brown Jordan.

Créée dans les années 60, la Rope Chair de Mc.Cartney and O’Neil présente une forme minimaliste très contemporaine.

Mc.Cartney and O'Neil, Rope Chairs, 1950s:60s,
Mc.Cartney and O’Neil, Rope Chairs, 1950s:60s,, ©DR
sièges en cordes, Travail Anonyme Lounge chair, Années 60
Travail Anonyme, Lounge chair, Années 60, ©liveauctioneers;com

Joli travail anonyme des années 60 pour un siège en bois —  ajustable en lit de jour — laqué noir et cordes de nylon

sièges en cordes, Jorgen Hovelskov, 1968, ©simplymod.com
Jorgen Hovelskov, 1968,Harp Chair ©simplymod.com

La Harp Chair a été conçue en 1968 par le designerJorgen Hovelskov pour  Christensen & Larsen. En cerisier poli et corde. Le piètement rappelle les bateaux vikings  et les cordes semblent en constituer les voiles.

siège en cordes, Daysy Schnepel, Strung chair, 1970
Daysy Schnepel, Strung chair, 1970, ©1rstdibs.com

 

 

Imaginée en 1970, la Strung Chair  de Daisy Schnepel associe la corde à une structure en bois de noyer. Géométrie et simplicité.

 

Les contemporains

sièges en cordes, Marina Dragomirova, Fuchila chair, cmarinadragomirova
Marina Dragomirova, Fuchila chair, ©marinadragomirova

Réalisation graphique pour la designer Marina Dragomirova qui s’est inspirée de la tapisserie traditionnelle bulgare pour réaliser son fauteuil Fuchilla. La trame du tissage reprend celle d’un métier à tisser. La structure est en métal laqué poudré.

Sièges en cordes, Silk Chair, Asa Kärner
Silk Chair, Asa Kärner, ©designboom.com

Créée en 2010 pour le studio suédois Alvi design, la Silk Chair d’Asa Kârner présente un cadre en chêne sur lequel s’imbrique un jeu de fils de soie afin de créer une assise qui se veut confortable et résistante. Presque en apesanteur, le siège offre une ligne graphique complexe.

Flip Lounge armchair de Michael Boyd nous ravit par sa structure tubulaire rouge et son dessin précis. On aime sa forme moderniste et son minimalisme. Des exemplaires en bronze et jute. Créée en 2012.

sièges en cordes, Michael Boyd, Flip Lounge armchair, 2012
Michael Boyd, Flip Lounge armchair, 2012
Sièges en cordes, Mathias Ruiz, Rope chair
Mathias Ruiz, Rope chair, ©mathiasruiz

La Rope Chair de Matthias Ruig, allie aux cordes un piètement tubulaire en  cuivre. Inscription dans un cube minimaliste et dessin linéaire pour les cordes de polypropylène.

sièges en cordes, Arya Alfieri, Maya Chair
Arya Alfieri, Maya’s Chair, ©thecontemporarist.com

Forme arrondie et corde rouge pour la designer italienne  Arya Alfieri qui créée la Maya’s chair à l’aide d’une structure tubulaire monobloc.

sièges en cordes, Weave Chair, Mariel Penner Wilson, ©
Weave Chair, Mariel Penner Wilson, ©DR

Dessin futuriste pour la Weawe Chair de la designer australienne  Mariel Penner Wilson.

 

Le designer israélien basé à Berlin Ronen Kadushin crée en 2015 une chaise démontable en contreplaqué et cordes : la Wildlife Chair. Six pannaux de bois s’imbriquent les uns avec les autres pour servir de structure à un filet simplement jeté dessus. Un résultat sauvage qui tire son origine des filets destinés à emprisonner les animaux.

sièges en cordes, OA créations, fauteuil en cordes
Agatje Ochipinti, fauteuil Cord, ©oacréations

En acier et en cordes de chanvre naturel pour des lignes sobres et contemporaines, le fauteuil Cord a été conçu en 2013 par Agathe Ochipinti.

On adore le Rimini sofa du designer architecte suisse Nicola Stäubli. la structure tubulaire est assemblée avec des connecteurs Kee Klamb et l’assise et le dossier sont tissés à l’aide de corde à grimper. Le résultat industriel nous enchante. Le canapé peut se compléter par deux matelas gonflables pour plus de confort.

sièges en cordes, Nicola Stäubli, Rimini Sofa, ©nicola-staubli.com
Nicola Stäubli, Rimini Sofa, ©nicola-staubli.com
sièges en cordes,Nicola Stäubli, Rimini sofa, ©nicola-staubli.com
Nicola Stäubli, Rimini sofa, ©nicola-staubli.com
sièges en cordes, Astrid Tolnov Larsen, Träd, ©lanciatrendvisions.com
sièges en cordes, Astrid Tolnov Larsen, Träd, ©lanciatrendvisions.com

Très belle réalisation de la jeune designer suédoise  Astrid Tolnov Larsen. Träd est un siège  complexe à la structure de bois et de métal autour de laquelle des cordes de lin sont tendues pour composer l’assise et le dossier.

sièges en cordes, anonyme,
sièges en cordes, anonyme,©DR

Structure tourmentée pour cette chaise dont nous ignorons l’auteur. Mais on aime  le résultat un peu décalé et désinvolte,  proche de la sculpture.

La designer américaine Isabelle Moore a imaginé la Wowen elliptical  chair en érable laminé pour la structure ; l’assise est composée de fils en polyamide et le piètement est en acier laqué noir.

sièges en cordes, isabelle Moore, Wowen elliptical Chair, ©isabellemooredesign.com
Isabelle Moore, Wowen elliptical Chair, ©isabellemooredesign.com

Nous terminerons cet article par deux sièges dont nous avons déjà parlé. D’une part, la Meltdown chair de Tom Price. D’autre part, la Vermhela chair des frères Campana.

sièges en cordes,Meltdown chair, Tom Price,©tomprice.com
Meltdown chair, Tom Price,©tomprice.com
sièges en cordes, vermhela chair, campana, ©DR
Vermhela chair, campana, ©DR

Une réflexion sur “ Les sièges en cordes ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *