années 30, mobilier, Mallet Stevens, 6 chaises, Villa Cavrois, 1929-1932 ©DR

Mallet Stevens designer et décorateur

Mallet-Stevens, architecte et designer, né en 1886 et mort en 1946 emploie des formes géométriques simples pour mettre en valeur bois précieux et métal. Un style moderniste et élégant.

Robert Mallet Stevens, portrait, ©DR
Robert Mallet Stevens, portrait, ©DR

Né dans une famille de collectionneurs, il est un neveu de Suzanne Stevens, l’épouse du financier belge Adolphe Stoclet qui fit construire à Bruxelles, par Joseph Hoffmann, le célèbre palais qui porte son nom. L’homogénéité avant-gardiste de ce bâtiment aura probablement exercé une forte influence sur les choix esthétiques ultérieurs de Robert Mallet-Stevens.

mallet Stevens,décors pour l'Inhumaine de Marcel L'Herbier, ©DR
Mallet Stevens,décors pour l’Inhumaine de Marcel L’Herbier, ©DR

Il se forme à l’École spéciale d’architecture de Paris entre 1906 et 1910. Intéressé au premier chef par la collaboration entre les différentes formes d’art, il s’oriente d’abord, et pour une vingtaine d’années, vers la création de meubles et de décors de cinéma, notamment ceux de L’Inhumaine de Marcel L’Herbier en 1924.

années 30, mobilier, Mallet Stevens, chaise longue, 1923-25, ©Habitat.com
Mallet Stevens, fauteuil transat, 1923-25, ©Habitat.com

En 1923-1928, le vicomte Charles de Noailles lui commande la Villa Noailles à Hyères, dont le premier noyau est achevé en 1925 et dont les extensions vont se succéder jusqu’en 1933. Pour la piscine de celle-ci, il créé en 1923-1925 le  fauteuil Transat, en tube de tôle laquée et toile, qui constitue l’un des tout premiers meubles modernes à structure métallique.

Mallet Stevens, UAM, ©DR
Mallet Stevens, UAM, ©DR

Il est, en 1929, l’un des fondateurs et le premier président de l’Union des Artistes modernes (UAM), qui réunit des artistes décorateurs et architectes avant-gardistes. Il devient par ailleurs, dans les années 1930, directeur de l’École des Beaux-Arts de Lille.

L’apport de Mallet-Stevens n’a été pleinement apprécié que longtemps après sa mort.  Ce n’est que dans les années 1980 que son œuvre a commencé à être reconnue entre recherche esthétique et exigence de fonctionnalité : surfaces unies, arêtes vives, courbes nettes, matières polies, angles droits ; clarté, ordre. C’est ma maison logique et géométrique de demain. Cette redécouverte, marquée notamment par une rétrospective au Centre Pompidou en 2005, a entraîné la réhabilitation de plusieurs bâtiments.

Les années 20

sièges

mobilier tubulaire, Mallet Stevens, fauteuil

fauteuil Mallet Stevens,©habitat.fr

Une réédition du siège transat ci-contre  est proposée par la maison Habitat à l’occasion de son cinquantième anniversaire en 2014, de même que ce fauteuil tubulaire avec un dos ajouré.

années 20, mobilier, Mallet Stevens, fauteuil, ©zamak-design.com
Mallet Stevens, fauteuil, ©zamak-design.com
années 30, mobilier, Mallet Stevens, Chaises, 1929-1932, ©DR
années 30, mobilier, Mallet Stevens, Chaises, 1929-1932, ©DR
années 30, mobilier, Mallet Stevens, chaises, 1927, ©1stdibs.com
Mallet Stevens, chaises, 1927, ©1stdibs.com

Dessinées en 1927 et fabriquées l’année suivante, ces chaises sont iconiques du mobilier moderniste : structure en acier tubulaire et assises en bois. En 1978, Andrée Putman crée l’agence Ecart dont la division édition — Ecart/Trace — réédite des classiques oubliés ou des pièces rares des années 30 et 40. La chaise éditée reprend le modèle de la Villa Cavrois en diverses couleurs et une variation : trois barres sur le dossier au lieu de deux. Elle devient l’un des emblèmes du CAPC, musée d’art contemporain de Bordeaux, en 1984, lors de son réaménagement par Valode & Pistre et l’agence Ecart. Chaise probablement dessinée pour le casino de Saint-Jean- de-Luz.

Années 20, mobilier, mallet stevens, paire de fauteuils, ca 1921, ©lotprivé.com
Années 20, mobilier, Mallet Stevens, paire de fauteuils, ca 1921, ©lotprivé.com

Paire de grands fauteuils en bois peint couleur jonquille avec leur assise en toile grise. Edités par la Maison Dariel. Circa 1921. H 89, L 73,5, P 80 cm. Provenance: Casino Saint-Jean-de-Luz.

années 20, mobilier, Mallet Stevens, chaises pliables, 1925, ©DR
années 20, mobilier, Mallet Stevens, chaises pliables, 1925, ©DR

Paire de chaises pliables en bois bicolore conçues en 1925.

Modèle créé en 1928 : fauteuil à structure tubulaire en métal laqué bordeaux, assise en tôle perforée.

années 20, mobilier, Mallet Stevens, fauteuil, 1928
Mallet Stevens, fauteuil, 1928, ©drouot.com

 

 

 

 

années 20, mobilier, Mallet Stevens, fauteuils, 1929, ©DR
années 20, mobilier, Mallet Stevens, fauteuils, 1929, ©DR

Paire de fauteuils en cuir et métal créés en 1929.

 

 

 

 

luminaires

 

années 20, mobilier, mallet stevens, paire de lampes à poser, ©lotprivé.com
années 20, mobilier, Mallet Stevens, paire de lampes à poser, ©lotprivé.com

Paire de lampes à poser dont la structure est en fer battu quadrangulaire enserrant des plaques de verre dépoli et qui repose sur un socle pyramidal. H 37, L 14, 5, P 14,5 cm

années 20, mobilier, Robert Mallet Stevens, suspension, vers 1924
années 20, mobilier, Robert Mallet Stevens, suspension, vers 1924, ©christies.com

Suspension en métal et verre dépoli créée vers 1924. De forme cubique, composée de cinq plaques en verre dépoli, serties dans une monture en métal peint en noir, retenue par quatre chaînes d’angle, fixées à un cache-bélière carré. Provenance : Hôtel particulier du créateur à Paris. H  97,5 cm ; L 38 cm.

meubles divers
années 20, mobilier, Mallet Stevens, Porte-manteaux, 1923, ©moma.org
Mallet Stevens, Porte-manteaux, 1923, ©moma.org

Porte-manteaux mural en métal patiné dessiné pour la villa Noailles en 1923.

années 20, mobilier, Mallet Stevens, 2tagères, 1920', ©1stdibs.com
années 20, mobilier, Mallet Stevens, 2tagères, 1920 ©1stdibs.com

Paire d’étagères à trois modules dont les parois du dernier sont ajourés de barreaux. Vers 1920.

bureaux-années-30-bureaux-modernistes-Robert-Mallet-Stevens-1927-300x194
Robert Mallet Stevens, bureau,1927, ©DR

Formes modernistes et construites pour ce bureau en métal laqué brun. Rationalisme et cubisme pourraient caractériser ce bureau, accumulation de parallépidèdes formant plateaux, tiroirs et caissons de rangement. Piètement tubulaire remontant sous le plateau le long de la face intérieure des caissons.

Pour d’autres bureaux des années 30, voir d’une part, ici et d’autre part, là.

Les années 30

sièges

années 30, mobilier, Robert Mallet Stevens, elbow-chairs, 1930, ©artnet.fr
Robert Mallet Stevens, elbow-chairs, 1930, ©artnet.fr

Chaises de structure tubulaire en acier nickelé créées vers 1930. Revêtement en simili cuir.

années 30, mobilier, Mallet Stevens, fauteuil, ca 1930, ©artdecomasters.info
années 30, mobilier, Mallet Stevens, fauteuil, ca 1930, ©artdecomasters.info

Fauteuil en bois et revêtement de cuir.Dossier courbe.

années 30, mobilier, villa cavrois, Mallet Stevens, Fauteuil de la chambre des parents, 1929-1932, ©ADAGP, 2004, Paris
années 30, mobilier, villa cavrois, Mallet Stevens, Fauteuil de la chambre des parents, 1929-1932, ©ADAGP, 2004, Paris

Fauteuil en bois de palmier dessiné pour la chambre à coucher de la Villa Cavrois. Assise et dossier rembourrés, initialement recouverts de satin blanc. De larges accotoirs fuselés et plats reposent sur des pieds avant à hauts sabots en laiton patiné. Ci-dessous paire de fauteuils bas aux finitions identiques.

années 30, mobilier, Mallet Stevens, Fauteuils bas, villa Cavrois, 1929-1932, ©DR
Mallet Stevens, Fauteuils bas, villa Cavrois, 1929-1932, ©DR
années 30, mobilier, Chauffesues, Mallet Stevens, Villa Cavrois, 1929-32, ©DR
Chauffesues, Mallet Stevens, Villa Cavrois, 1929-32, ©DR

Chauffeuses conçues entre 1929 et 1932 en placage de sycomore  avec dossier courbe, une assise tapissée de toile blanche et des sabots en aluminium.

Fauteuil entièrement recouvert d’une toile blanche avec dossier incliné, accotoirs galbés et pieds  avant en aluminium.

années 30, mobilier, Mallet Stevens, Fauteuil ,Villa Cavrois, ©DR
Mallet Stevens, Fauteuil ,Villa Cavrois, ©DR
années 30, mobilier, Mallet Stevens, 6 chaises, Villa Cavrois, 1929-1932 ©DR
Mallet Stevens, 6 chaises, Villa Cavrois, 1929-19Fauteuil en sycomore à position variable
années 30, mobilier, Robert_Mallet-Stevens, _fauteuil, _vers_1930; ©christies.com
Robert Mallet Stevens, fauteuil, vers 1930 ©christies.com

 

Six chaises prévues pour accompagner la table de la salle à manger des enfants dans la villa Cavrois.

Siège  en sycomore à positions variables enchâssé dans un double piètement latéral droit. H 85cm, L 90 cm, P 68 cm.

luminaires

années 30, mobilier, Mallet Stevens, Luminaires Villa Cavrois, 1929-1932, ©DR
Mallet Stevens, Luminaires Villa Cavrois, 1929-1932, ©DR

Paires de torchères lampadaires en aluminium.

années 30, mobilier, mallet Stevens, lampe, vers 1930
Mallet Stevens, lampe, vers 1930, ©DR

Lampe de bureau — vers 1930 — en verre dépoli et fer nickelé. Le réflecteur, de section rectangulaire, enchâsse cinq plaques de verre dépoli et est porté par un pied latéral. La base est en gradins agrémentée de deux cubes simulant des interrupteurs.

années 30, mobilier, mallet Stevens, lustre moderniste, ©DR
Mallet Stevens, lustre moderniste, ©DR

Suspension en métal composée de deux pare-lumières pliés et de montants latéraux hexagonaux.

années 30, mobilier, Robert Mallet Stevens, lampadaire, vers 1930, ©christies.com
Robert Mallet Stevens, lampadaire, vers 1930, ©christies.com

Lampadaire, vers 1930.
Le fût tubulaire est en métal nickelé, formant un L inversé, surmonté d’une tige retenant un réflecteur à éclairage indirect agrémenté d’une vasque en verre dépoli; la base circulaire est en bronze. L’abat-jour est postérieur. Hauteur : 173 cm. Provenance : Hôtel particulier de l’architecte à Paris.

Pour d’autres luminaires des années 30, voir notre article.

Tables
années 30, mobilier, Mallet Stevens, table basse, vers 1930, ©DR
Mallet Stevens, table basse, vers 1930, ©DR

Table basse, vers 1930. En placage de noyer, à deux plateaux circulaires superposés et reliés  par quatre lames en fer chromé, tout comme le piètement quadripode dont la base est en retour. Hauteur : 60 cm. (23 5/8 in.) ; Diamètre : 90 cm. (35½ in).

années 30, mobilier, Mallet Stevens, table
Mallet Stevens, table, ©artvalue

Table en aluminium et bois teint. Vers 1930.

années 30, mobilier, Mallet Stevens, Table chambre des parents Villa Cavrois, 1929-1932, ©DR
Mallet Stevens, Table chambre des parents Villa Cavrois, 1929-1932, ©DR

Table en placage de palmier prévue pour la chambre à coucher des parents.  Villa Cavrois.

années 30, mobilier, Mallet Stevens, Villa Cavrois, table, ©DR
Mallet Stevens, Villa Cavrois, table, ©DR

Table de la salle à manger des enfants de la villa Cavrois. Vers 1929-1932. En placage de zingana, épais plateau rectangulaire reposant sur un piètement formé de six panneaux pleins ajourés. Base en débordement en aluminium aux visseries apparentes.

années 30, mobilier, Mallet Stevens, Table à roulettes, Villa Cavrois, 1929-1932.©DR
Mallet Stevens, Table à roulettes, Villa Cavrois, 1929-1932.©DR

Table servante à roulettes.

années 30, Meuble chambre jeune homme, Villa Cavrois, ©DR
Mallet Stevens,Meuble chambre jeune homme, Villa Cavrois, ©DR

Table de chevet très colorée de la chambre du jeune homme à la Villa Cavrois.

années 30, mobilier, Mallet stevens, Table, Villa Cavrois, 1929-32, ©DR
Mallet Stevens, Table, Villa Cavrois, 1929-32, ©DR

Table avec piètement en métal, de forme cubique et moderniste. Villa Cavrois.

années 30, mobilier, robert-mallet-stevens-guéridon, 1930, ©artnet.fr
Robert Mallet Stevens, guéridon, 1930, ©artnet.fr

Guéridon en métal chromé, acier poli et miroir conçu vers 1930.

meubles divers
années 30, mobilier,Bibliotheque, Mallet_Stevens; ©DR
Bibliotheque, Mallet Stevens  ©DR

Ce meuble bibliothèque était dans le bureau de la Villa Cavrois. Il a été remanié par Pierre Barbe en 1948 à la demande de Paul Cavrois. Ses dimensions ont été réduites avec ajouts des montants latéraux. En placage de sycomore, la partie supérieure en léger retrait composée de trois caissons agrémenté chacun de trois étagères, ouvrant par quatre portes coulissantes en partie basse, sur un rail en métal chromé ; les poignées enchâssées sont en métal chromé ; l’intérieur est aménagé d’étagères et tiroirs coulissants en chêne. Hauteur 219 cm. Largeur 247 cm. Profondeur 47,5 cm.

 

années 30, mobilier, Mallet Stevens, Coiffeuse du boudoir ,Villa Cavrois, 1929_32, ©DR
Mallet Stevens, Coiffeuse du boudoir ,Villa Cavrois, 1929-32, ©DR

Coiffeuse, créée entre 1929 et 1932, en sycomore et aluminium pour le villa Cavrois. Plateau rectangulaire sommé d’un miroir carré en son centre et accompagné d’un tiroir en dessous. Le plateau est flanqué de deux tablettes en L se prolongeant dans les deux pieds arrières sur lesquels s’adossent deux compartiments.

années trente, mobilier, Mallet Stevens, travailleuse, 1929-1932, ©DR
Mallet Stevens, travailleuse, 1929-1932, ©DR

Travailleuse de boudoir, en placage de sycomore, de forme rectangulaire. Le corps supérieur s’ouvre par deux portes latérales et par un abattant central, découvrant un intérieur en acajou aménagé de deux compartiments amovibles au centre flanqués de deux casiers. Le corps inférieur rectangulaire et ouvert est en décroché. Les deux reposent sur un double piètement latéral débordant en aluminium.

années 30, mobilier, Mallet Stevens, Villa Cavrois, Buffet, ©DR
Mallet Stevens, Villa Cavrois, Buffet, ©DR

Buffet réalisé pour la ViIlla Cavrois en 1930. Placage de sycomore et aluminium.

années 30, mobilier, Mallet Stevens, Paire de chenêts, Villa Cavrois, 1929-1932, ©DR
Mallet Stevens, Paire de chenêts, Villa Cavrois, 1929-1932, ©DR

Paire de chenets de cheminées.Villa Cavrois.

années 30, mobilier, Mallet Stevens, Chenets, ca193O
Mallet Stevens, Chenets, ca193O, ©ADAGP, paris 2012

Autre paire de chenets en métal, vers 1930

années 30, mobilier, mallet stevens, radiateur, 1930, ©1stdibs.com
Mallet Stevens, radiateur, 1930, ©1stdibs.com

Radiateur en fer  nickelé et émaillé avec un plateau en marbre.

années 30, mobilier, Robert Mallet Stevens, 1930', ©1stdibs.com,
Robert Mallet Stevens, cabinet, 1930′ ©1stdibs.com

Cabinet à quatre tiroirs et armature tubulaire conçu dans les années 30 en bois et acier nickelé.

2 réflexions sur “ Mallet Stevens designer et décorateur ”

  1. Bonjour,
    les fauteuils transat verts que vous montrez dans cet article sont de provenance « Ecart International » et non Habitat. Ils sont différentiables par l’absence de barre transversale entre les montants avant et arrière (Ecart), alors que l’original en comprenait un, qui apparaît dans la réédition Habitat.
    JM Manusardi
    Studio Mallet-Stevens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *