années 50, Pierre Guariche, lounge chair, vers 1950, ©cairamandaglio.com

Pierre Guariche : sièges des années 50 et 60

Pierre Guariche a su apporter aux meubles une dimension fonctionnaliste sans jamais oublier l’approche esthétique. Il a eu à cœur de répondre aux besoins de son époque en faisant appel à des procédés de fabrication en série.

Pierre Guariche (Paris,1926 – Bandol,1995)

Décorateur et ensemblier français, il est membre de l’Union des artistes modernes (UAM). Après l’obtention d’un diplôme en 1949 au sein de l’ENSAD (École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris) où il reçoit l’enseignement de René Gabriel, il entre en stage chez Marcel Gascoin.

Pierre Guariche, portrait, ©DR
Pierre Guariche, portrait, ©DR

Il développe, de 1953 à 1957, l’ Atelier des recherches plastiques (ARP), en compagnie de Michel Mortier et Joseph-André Motte. À partir de 1957, il devient responsable du département mobilier pour l’entreprise belge Meurop et produit seul ses recherches. Auparavant, c’est la Galerie MAI qui aura produit et édité ses premiers meubles, suivie par les éditeurs Airborne, Disderot, Meubles TV, Huchers-Minvielle, Luminalite et Steiner. Au plus fort de sa carrière, il assumera parfois le rôle d’archi-
tecte, comme pour sa villa de la rue de Dombasle à Paris, ou pour des stations de ski : La Plagne, Courchevel et Val d’Isère. En 1965, il reçoit le Prix René Gabriel.

Sièges

Chaises en métal tubulaire noir. Dossier et assise en plastique. Editées par Meurop vers 1950. Chaise C59 en métal noir courbé, revêtement de skaï noir. Editions Meurop. Tabouret Taureau pour Meurop en métal et skaï noir.

 

années 50, Pierre Guariche, Chaises Papyrus, 1950', ©design-market.fr
Pierre Guariche, Chaises Papyrus, 1950′, ©design-market.fr

Ensemble de quatre chaises Papyrus dont la structure est en contreplaqué et le piétement en métal tubulaire laqué noir. Edité par Steiner dans les années 50.

années 50, Pierre Guariche, lounge chair, vers 1950, ©cairamandaglio.com
années 50, Pierre Guariche, lounge chair, vers 1950, ©cairamandaglio.com

Vers 1950, paire de chauffeuses au piétement de laiton. Assise et dossier recouverts de skaï. Une forme pour le moins originale et aérienne.

années 50, Pierre Guariche, fauteuil Prefacto, 1950, ©20ème.pro
Pierre Guariche, fauteuil Prefacto, 1950, ©20ème.pro

Imaginé en 1950, le fauteuil Prefacto. Dossier haut à oreillettes, métal tubulaire laqué noir, repose-bras en bois. Editions Airborne.

Créées en 1950, la chaise et la table basse Prefacto allient le métal tubulaire arrondi laqué noir et le skaï. Dessus de la table en Formica.

 Pierre Guariche, Table basse et chaise Préfacto, 1950, ©demishdanant.com
Pierre Guariche, Table basse et chaise Préfacto, 1950, ©demishdanant.com
années 50, Pierre Guariche, fauteuil, 1950', ©DR
années 50, Pierre Guariche, fauteuil, 1950′, ©DR

Paire de fauteuils des années 50.

années 50, Pierre Guariche, Trelax Chair, vers 1950, ©1stdibs.com
Pierre Guariche, Trelax Chair, vers 1950, ©1stdibs.com

Conçue  vers 1950, la chaise Trelax  fut éditée par Meurob en Belgique. Revêtement en skaï rouge et piètement en métal noir. Ce  siège peut se positionner de trois manières différentes et possède un repose-pieds caché sous l’assise.

années 50, Pierre Guariche, chaise tulipe, 1953, ©thegoodolddayz.files.wordpress.com
Pierre Guariche, chaise tulipe, 1953, ©thegoodolddayz.files.wordpress.com

Créée par l’esprit novateur de l’auteur, la chaise Tulipe, éditée par Steiner en 1953, s’inspire de la recherche militaire dont les découvertes scientifiques servent par la suite au développement du secteur industriel civil. Il s’agit d’une chaise monocoque, en résine de polyester armée ou fonte d’aluminium; son faible encombrement en fait un objet compact, aux lignes douces et confortables, susceptibles de personnaliser les espaces exigus des habitations de la Reconstruction.

Pierre Guariche, fauteuils, années 50, ©1rstdibs.com
Pierre Guariche, fauteuils, années 50, ©1rstdibs.com

Série de chaises des années 50 éditées par Meurop. Armature en métal noir et couverture de skaï gris vert.

années 50, Pierre Guariche, fauteuil G1, 1953, ©DR
Pierre Guariche, fauteuil G1, 1953, ©DR

Proposé dans le catalogue Prisunic 8 automne/hiver 1972-1973 et Prisunic 9 printemps/été 1973, le fauteuil G1 est un modèle qui avait déjà été édité par Airborne en 1953. Cette large vitrine promotionnelle offre au designer la possibilité de participer à une stratégie commerciale innovante : la vente de mobilier design contemporain par correspondance. Ce concept pionnier lui permet de travailler pour la grande distribution qui garantit des prix accessibles pour une large clientèle.

Pierre Guariche, banquette, années 50, ©designmarket.fr
Pierre Guariche, banquette, années 50, ©designmarket.fr

Banquette en acajou et cuir datant des années 50, laquée noir, coussins en cuir et tablettes articulées en acajou — cette banquette peut aussi servir de lit d’appoint. Editeur: Freespan.  L.194 cm x H.33 cm x P.85 cm.

Pierre Guariche, lit de jour, années 60, ©1rstdibs.com
Pierre Guariche, lit de jour, années 60, ©1rstdibs.com

Lit de jour des années 1960. Piétement en métal tubulaire laqué noir. Structure en bois.

Pierre Guariche, lit de jour, éd. Free Span, vers1958, ©1rstdibs.com
Pierre Guariche, lit de jour, éd. Free Span, vers1958, ©1rstdibs.com

Lit de jour créé vers 1959 pour les éditions Free Span en chêne. Piétement tubulaire en métal laqué noir.

Voici une série de fauteuils conçus au début des années 50 qui témoigne de la richesse de sa production. En 1950, fauteuil en noyer avec armature métallique tubulaire comportant un porte-documents. En 1954,  fauteuil  en contreplaqué  édité par la Galerie Mai. En 1953, Fauteuil en chêne édité par la galerie Mai. Coussins recouverts de tissu. En 1954, fauteuil  660 en frêne édité par Steiner. Vers 1949, fauteuil FR 105 en chêne massif patiné « expresso ».  Larges accotoirs débordants, dossier incliné, coussins rectangulaires. Edition: Airborne. Composé d’une structure en hêtre massif. Coussins soutenus par une armature « Free-Span ». N 1955, fauteuil 641  édité par Steiner. En 1954, fauteuil Vendôme édité par Airborne en frêne et métal tubulaire. Revêtement en cuir. En 1950, fauteuil FS106 édité par Airborne. Structure en bois de hêtre. Le dernier, sans nom, conçu vers 1950. Structure en métal noir laqué, accotoirs en bois, coussins en mousse recouverts de tissu.

 

années 50, Pierre Guariche, Lounge chair, 1953, ©DR
Pierre Guariche, Lounge chair, 1953, ©DR

Une lounge chair datant de 1953 en bois, métal tubulaire laqué noir.

Pierre Guariche, canapé SK660, vers 1950, ©collectionofdesign.fr
Pierre Guariche, canapé SK660, vers 1950, ©collectionofdesign.fr

Canapé SK660   édité par Steiner dans les années 50. Structure en hêtre.

Ensemble modèle G 10 composé d’un canapé, d’une paire de chauffeuses et d’un tabouret. Métal laqué noir, garniture de mousse recouverte de velours de soie. Canapé : 74 x 181 x 80 cm. Chauffeuses : 71 x 70 x 75 cm. Tabouret : 36 x 59 x 37 cm. Edition Airborne, 1955.

Pierre Guariche, fauteuil, pouf et canapéG10, Airborne 1955 ©drouot.com
Pierre Guariche, fauteuil, pouf et canapéG10, Airborne 1955 ©drouot.com

 

 

 

années 50, Pierre Guariche, fauteuil Vampire, 1954, ©DR
Pierre Guariche, fauteuil Vampire, 1954, ©DR

En 1954,  soucieux d’être à la pointe de l’innovation, ce pionnier crée pour Steiner une icône du design : le Vampire, fauteuil aux lignes fluides. Ce sont les nouveaux matériaux venus des Etats-Unis qui rendent possible la création de cette expression esthétique inédite. A l’affût des dernières tendances, Hugues Steiner, dirigeant visionnaire, permet cette réalisation audacieuse, grâce à la mise en place d’une stratégie industrielle qui encourage les démarches artistiques du concepteur.

années 50, chaises Amsterdam, Pierre guariche, 1954, ©thegoodoldayz.files.wordpress.com
chaises Amsterdam, Pierre Guariche, 1954, ©thegoodoldayz.files.wordpress.com
Pierre Guariche, chaises, 1950', ©1rstdibs.com
Pierre Guariche, chaises, 1950′, ©1rstdibs.com

Proposée en 1954 par l’A.R.P., la chaise Tonneau est éditée par Steiner. Pieds en métal laqué noir, assise en bois thermoformé, ouverture ovale à la base du dossier. Cette chaise innovante est le premier siège français en contreplaqué produit en série. Cet objet, devenu une référence du design, répond aux impératifs imposés aux créateurs de l’après-guerre : concevoir des meubles de série à un prix modéré. Le designer comprend rapidement les potentialités de cette coque ergonomique qui permet la déclinaison de différents modèles. Une variante avec des accoudoirs.

Chauffeuse orange  datant des années 50. Editeur : Steiner. Piétement métal tubulaire noir et tissu. Chauffeuse beige des années 60, édité par Meurop.

 

Pierre Guariche, Fauteuil club, années 50,©1rtsdibs.com
Pierre Guariche, Fauteuil club, années 50,©1rtsdibs.com

Fauteuil club supporté par un piétement métallique simple mais élégant qui confère à l’assise géométrique un flottement aérien. Années 50.

Chaise Compas avec piétement en métal laqué noir. Création de 1956. Dossier et assise recouverts de skaï noir. Dimensions : 77x47x50 cm. Chaise Prestige créée en 1960. Piétement en acier chromé à section carrée. Garniture de mousse et revêtement en skaï. Chaise Conseil (1950) : assise et dossier tapissés de simili cuir noir et piètement en métal. Edition Meurop.

ARP (Guariche, Mortier, Motte). Deux chauffeuses recouvertes de tissu jaune ou bleu, structure en métal laqué blanc. 1956, Edition Airborne.

années 50, ARP, Guariche, Motte, Mortier, Chauffeuses, 1956, ©DR
ARP, Guariche, Motte, Mortier, Chauffeuses, 1956, ©DR
années 50,Pierre Guariche, chaises, vers 1958, ©auction.fr
Pierre Guariche, chaises, vers 1958, ©auction.fr

Paire de chaises, vers 1958, à structure métallique laquée noir, piétement formant double arcature reposant sur des pastilles débordantes, assise et dossier papillon profilés en V formant parties latérales, tendus de skaï beige, structure centrale tubulaire laquée noir. Editées par Huchers Minvielle. Haut. 79,5 cm – Larg. 50 cm – Prof. 50 cm.

Pierre Guariche, sièges témoins éditions, 1959-60, ©1rstdibs.com
Pierre Guariche, sièges témoins éditions, 1959-60, ©1rstdibs.com

Sièges Témoins éditions conçus en 1959-60. Piétement en x en métal chromé. Revêtement en tissu gris clair.

années 60', Pierre Guariche,chaise Robert, 1960, ©brocantelab.com
Pierre Guariche,chaise Robert, 1960, ©brocantelab.com

Chaises Robert créées en 1960 pour Meurop. Base en métal noir laqué et revêtement de skaï rouge.

années 60, Pierre Guariche, fauteuil ED, 1961, ©DR
Pierre Guariche, fauteuil Conseil, 1961, ©DR

Fauteuil Conseil édité par Meurop en  1961. Fauteuil bridge dont le chassis est en bois rembourré de mousse et garni de skaï. Piétement quadripode en tube d’acier cintré laqué noir.

année 50, Pierre Guariche, Mandarine Chair, 1958, ©DR
Pierre Guariche, Mandarine Chair, 1958, ©DR

Conçu en 1958, le fauteuil « Club » Mandarine, édité par Steiner, s’intègre parfaitement dans les appartements exigus de la Reconstruction grâce à sa forme compacte. Conséquence de la réduction de la surface habitable, les meubles ont un faible encombrement pour répondre à de multiples fonctions mais aussi pour s’insérer dans des espaces minimaux, comme la salle de séjour, le lieu de vie principal de la famille.

années 60, Pierre Guariche, chaise coquillage, 1960,©thegodolddayz..wordpress.com
Pierre Guariche, chaise coquillage, 1960,©thegodolddayz.com

Durant les années soixante, il prend la direction artistique de Meurop, pour qui il crée la chaise Coquillage (1960) en plastique moulé : une matière colorée qui présente l’avantage d’être résistante et légère. Une variante existe avec une découpe en forme de rond sur l’assise.

Pierre Guariche, canapé Miami, années 50, ©1rstdibs
Pierre Guariche, canapé Miami, années 50, ©1rstdibs

Petit canapé Miami pour deux personnes, imaginé dans les années 50 et édité par Meurop. Ce canapé est séparable  en deux sièges. La base minimaliste est en métal noir, la garniture en laine gris foncé. Dimensions : H85 cm x L124 cm x P78 cm.

chaises Années 50, Pierre Guariche, Easy chair, ©1rstdibs.com
Pierre Guariche, Easy chair, ©1rstdibs.com

La Easy Chair  : Accotoirs en bois massif de bouleau, structure en métal laqué noir, garniture en mousse, revêtement en skaï vert.

Pierre Guariche, chaise coquillage, ©DR
Pierre Guariche, chaise coquillage, ©DR

L’idée de cette société est de produire massivement un mobilier standardisé, au dessin unique, avec comme exigence principale l’utilisation de matériaux bruts «dans l’air du temps», en phase avec le développement de la société de consommation.

années 60, Pierre Guariche, méridienne Vallée Blanche, 1962, ©DR
Pierre Guariche, méridienne Vallée Blanche, 1962, ©DR

Présentée au Salon des Artistes Décorateurs en 1962, la Méridienne Vallée Blanche a été éditée par Huchers Minvielle. Piétement cruciforme en métal, rembourrage en mousse, revêtement de lainage.

Pierre Guariche, fauteuil G10, 1955, ©brocantelab.com
Pierre Guariche, fauteuil G10, 1955, ©brocantelab.com

Fauteuil G 10 au piétement tubulaire laqué noir, deux panneaux en placage de frêne thermoformé constituent côtés et accotoirs; assise et dossier en mousse revêtus de jersey rouge. Edition Airborne. Vers 1955
Haut. 77 cm – Larg. 85 cm – Prof. 73 cm

Pierre Guariche, canapé incurvé, Années 50, ©1rstdibs.com
Pierre Guariche, canapé incurvé, Années 50, ©1rstdibs.com

Canapé incurvé pour 3 personnes. Piétement de métal chromé et garniture de tissu. Années 50. Dimensions: H83 cm x L217 cm x P84 cm.

Pierre Guariche, canapé L-10, vers 1960, ©1rstdibs.com
Pierre Guariche, canapé L-10, vers 1960, ©1rstdibs.com

Modèle L-10, autre canapé incurvé pour AIrborne. Piétement en métal noir courbé. Années 60. Dimensions : H76 cm  x L330 cm x P77 cm.

années 60, Pierre guariche, fauteuil Courchevel, éd.sièges Témoins, 1963, ©galerie Alexandre Guillemain
Pierre Guariche, fauteuil Courchevel, éd.sièges Témoins, 1963, ©galerie Alexandre Guillemain

Fauteuil Courchevel,  édition  Siège Témoins, 1963.

Pierre Guariche, fauteuil Courchevel, 1963, ©demishdanat.com
Pierre Guariche, fauteuil Courchevel, 1963, ©demishdanat.com

Chauffeuse Courchevel , édition Siège Témoins, 1963

Années 50, Pierre Guariche, chaise, 1958
Années 50, Pierre Guariche, chaise, 1958, ©DR

Fauteuil en skaï noir et piétement tubulaire chromé créé en 1958.

années 50', Pierre Guariche,fauteuil Troïka, ©design-market.fr
années 50′, Pierre Guariche,fauteuil Troïka, ©design-market.fr

Fauteuil Troïka édité par Airbone dans les années 50. Piétement en laiton, rembourrage en mousse, revêtement tissu. Dimensions : L.74 cm x H.72 cm x P.75 cm

Pierre Guariche, chaise d'extérieur, ©DR,
Pierre Guariche, chaise d’extérieur, ©DR

Chaise d’extérieur. Coque moulée en fibre de verre. Piétement tubulaire tripode en métal noir laqué.

 

Chaise en bois de hêtre, rembourrage en mousse, recouverte de skai, vers 1960. Chaise Amsterdam en contreplaqué moulé recouverte d’un tissu rose. Piétement en bois. 1954. La même avec une galette et coque apparente.

De 1965 à 1967, influencé par le monde technologique de la conquête spatiale, le créateur conçoit pour Meurop des fauteuils aux noms inspirés de l’astronomie et de l’astronautique. Un registre formel inédit se dégage de ses créations : l’arrondi. Cette forme est réalisable grâce à l’utilisation des mousses synthétiques qui garnissent ses sièges, évocateurs d’un nouveau style de vie.

années 60, Pierre Guariche, fauteuil Mars, 1965, ©tajan.auction.fr
Pierre Guariche, fauteuil Mars, 1965, ©tajan.auction.fr

Le fauteuil Mars (1965) composé d’un piétement métallique en X recouvert d’une calotte en ABS noir, coque garnie de mousse et tendue de skaï anthracite piqué sellier, une galette d’assise en skaï anthracite.
Haut. 72 cm – Larg. 78,5 cm – Prof. 73 cm

années 60, Pierre Guariche, fauteuil Polaris, 1960, ©DR
Pierre Guariche, fauteuil Polaris, 1965, ©DR

Produit en 1965 par Meurop, le fauteuil Polaris marque une rupture dans le parcours créatif du designer, essentiellement par l’abandon des matières naturelles et du bois. Ce parti pris montre son adhésion au nouveau langage formel rendu possible grâce aux matériaux synthétiques qui séduisent une «certaine jeunesse» enthousiasmée par les matières plastiques considérées comme tendance et en rupture avec le cadre de vie de leurs parents qu’elle qualifie de « ringard ».

années 60, Pierre Guariche, fauteuil Jupiter, 1966, ©aguttes.fr
Pierre Guariche, fauteuil Jupiter, 1964, ©aguttes.fr

C’est en 1964 que le designer conçoit le fauteuil Jupiter qui appartient à la gamme ‘Starlook-ultralight’ de Meurop ; gamme inspirée par la culture américaine. Avec ses modèles originaux, issus des dernières technologies usant des matériaux plastiques, il répond aux désirs des consommateurs.

années 60, Pierre Guariche, ,canapé Jupiter,1963, ©Design-Only.com
Pierre Guariche, canapé Jupiter,1963, ©Design-Only.com

Soucieux d’être toujours en avance sur son époque, il observe les tendances en matière de mobilier ; tendances qui ont favorisé ses créations les plus avant-gardistes de l’après-guerre. Fauteuil modèle Jupiter à coque moulée en bois thermoformé, recouverte d’un tissu orange. Il repose sur un piétement cruciforme en métal recouvert de plastique thermoformé noir. Modèle créé en 1964. H: 90 cm l: 85 cm P: 87 cm. Il créa également le canapé Jupiter.

Pierre Guariche, banquette, années 50, ©designmarketPierre Guariche, banquette, années 50, ©designmarket
Pierre Guariche, fauteuil Luna, 1967, ©designmarket.fr

Créé en 1967, le fauteuil Luna, édité par Meurop, est un modèle disponible à l’époque en quinze coloris. Ce large choix est rendu possible grâce aux textiles synthétiques qui ont la possibilité d’épouser presque toutes les formes arrondies moulées. Ces tissus de synthèse, solides, faciles d’entretien, poussent ce designer à réaliser toutes sortes d’innovations et d’expérimentations pour s’adapter aux demandes du marché de «l’univers de la maison» avide de nouveautés.

Années 60, Pierre Guariche, salon Capitole, ca1965, ©tajan.auction.fr
Pierre Guariche, salon Capitole, ca1965, ©tajan.auction.fr

Salon Capitole, édité par Minvielle en 1965, composé de trois chauffeuses, une table basse et un tabouret bas, piétement en croix formé de deux lames de bois laqué blanc creusé en allège en partie centrale, coque en mousse recouverte de jersey moutarde formant l’assise, laquelle est ornée de surpiqûres formant effet de pliage. Petite table basse carrée en mélaminé blanc, piètement en X. Circa 1962. Dimensions : table : haut. 18 cm – larg. 70 cm – prof. 70 cm
fauteuil : haut. 70 cm – long. 70 cm – prof. 70 cm
tabouret : haut. 70 cm – long. 70 cm – prof. 70 cm

années 60, Pierre Guariche, chauffeuses, 1960', ©designmarket.fr
Pierre Guariche, chauffeuses, 1960′, ©designmarket.fr

Paire de chauffeuses en métal laqué noir datant des années 60. Editées par Airborne. Les coussins sont en mousse recouverts de tissu en velours bleu.

Pierre Guariche, fauteuil Caracas, ©tradart-deauville.auction.fr
Pierre Guariche, fauteuil Caracas, ©tradart-deauville.auction.fr

Fauteuil Caracas pour Meurop. Piétement tubulaire laqué noir réuni par une entretoise en bois, garniture en skaï. H70 L80 P64 cm.

Lit de jour en frêne créé en 1955. Editions Huchers Minvielle. Dimensions : 54 H x 233 x 85.5 cm

années 50, Pierre Guariche, Lit de jour, 1955, ©demishdanant.com
Pierre Guariche, Lit de jour, 1955, ©demishdanant.com

9 réflexions sur “ Pierre Guariche : sièges des années 50 et 60 ”

  1. Bravo pour excellente publication, extrêmement bien documentée. A mes yeux, à propos de Guariche, elle fait référence.

  2. Bonjour,
    oui beau travail !
    Je me permets néanmoins quelques précisions :
    – la chaise « conseil » éditée par Meurop date de 1961, tout comme le fauteuil du même nom;
    – la chaise « Robert » est apparue vers 1957, le fauteil Trelax et le fauteuil Miami aussi, ce sont quelques unes des premières créations de Guariche pour Meurop.
    – Il n’existe pas de version canapé du modèle Jupiter… j’avais déjà signalé cela à « design-only ». Le modèle illustré n’a pas été fabriqué par Meurop, ou en tous cas pas avant 1975.
    – Le fauteuil caracas a été créé vers 1966-67
    – La « easy chair » de Meurop s’appelle en réalité « Robert », c’est une déclinaison de la chaise du même nom. (existe aussi en version chauffeuse)
    – La série de chaises en skai gris vert n’est pas de Meurop, et probablement pas de Guariche
    – Le mandarine a (aussi) été édité par Meurop, en 1961.
    – le fauteuil Troika de Aiborne n’est pas de Guariche (je n’ai pas ma doc sous les yeux, mais si nécessaire je peux retrouver le nom du designer dans un catalogue Airbone de l’époque).

    sorry d’avoir été aussi long, mais votre post étant bien fait, autant q’il soit le plus juste possible 😉
    Bon WE

  3. Merci de vos précisions. Comme je vais faire paraître d’autres articles sur Guariche, je serai ravie d’avoir vos remarques, corrections ou compléments.

  4. Bonjour,
    aucun soucis, n’hésitez pas à me contacter.
    Bonne journée,
    Nicolas

  5. Bonsoir Catherine et Nicolas,
    Si je puis me permettre… Je suis possesseur d’un fauteuil « Troïka ». Si vous en connaissez le designer, je suis preneur de l’info !
    Bien cordialement.

  6. Bonjour,
    je cite ici un catalogue Airborne des années 60 :

    « TROIKA
    Dessinés par P. Geoffroy autour d’une structure entièrement métallique et indéformable Presteel, les sièges et canapés-lits Troika sont abondamment garnis de mousse de Latex. […]
    Les piétements à tubes ronds (TR) ou à fer plats (FP) sont chromés, dorés ou bien laqués noirs, avec embouts orientables. […] »

    Voilà pour le plus intéressant :-)
    Ceci dit, Paul Geoffroy est évidemment beaucoup moins connu que Pierre Guariche, c’est forcément moins vendeur…

    Bonne journée,
    Nicolas

  7. Bonjour Nicolas et Catherine,
    Merci (avec du retard) pour votre réponse documentée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *