Ron Arad, Tom Bloc (2007)

Ron Arad : designer, architecte et artiste

Ron Arad en quelques dates

Né en 1951 à Tel-Aviv, Israël, Ron Arad étudie à l’Académie des Beaux-arts de Jérusalem, puis intègre la faculté d’architecture à l’Architectural Association School of Architecture de Londres où Bernard Tschumi est son professeur et Zaha Hadid sa collègue.

Ron Arad, portrait
Ron Arad, Portrait

En 1981, il fonde son propre studio «One Off Ltd.» à Londres avec Caroline Thorman et se lance dans la production artisanale de  meubles originaux, fabriqués pour la plupart en tôle d’acier soudée. La réussite ne se fait pas attendre. Il signe ses premiers succès avec, entre autres, le fauteuil Rover (1981)

Ron Arad, fauteuil Rover 1981
fauteuil Rover (1981)

la Well-Tempered Chair (1986),

Ron Arad, Well tempered chair
Well tempered chair, 1986

puis avec l’emblématique étagère Bookworm (1993) originellement en acier, plus tard fabriquée de manière industrielle en plastique par Kartell.

Ron Arad, Bookworm
Bookworm, 1993

 

En 1989, il crée avec Alison Brooks, une architecte canadienne, le cabinet «Ron Arad Associates Ltd.».

En 1994, il fonde le «Ron Arad studio» à Côme et  est professeur invité en design de produit à l’Université technique de Vienne jusqu’en 1997. Depuis 1997, il occupe le poste de professeur de design industriel et de design mobilier au Royal College of Art de Londres.

 

Ron Arad designer

Ron Arad, Rolling volume
rocking chair « Rolling volume » (1987)
Ron Arad, Small Southern Hemisphere
Small Southern Hemisphere

Son design se caractérise par des formes pures, non conventionnelles et un goût pour les courbes qui  place son oeuvre à cheval entre la sculpture et le design. Sa démarche est par ailleurs plus celle d’un artiste que d’un designer industriel. Il réalise essentiellement des objets uniques, ou des oeuvres en exemplaires limités, dont la fonction n’est pas un critère de premier ordre dans le processus de création.

Ron Arad , sofa The big Easy
sofa The Big Easy
Ron  Arad, "Afterthought"
« Afterthought »

Le travail sur le métal

Même s’il a travaillé sur d’autres matériaux, comme le corian, le pvc ou l’aluminium, Ron Arad, dès les années 90, mi-forgeron, mi-artiste, expérimente principalement l’acier trempé, mais également le bronze et mélange parfois les deux comme on le voit sur le fauteuil Gomli. Pour le siège Tom Bloc, la tôle d’acier a été pressée d’une part, pour obtenir un aspect froissé et d’autre part, des stries régulières. Pour la table Two Legs, le plateau a été travaillé par oxydation. Enfin, pour la chaise Loop Loop, le designer innove avec un tissage d’acier pour accentuer les méandres du siège.

Ron Arad, Tom Bloc (2007)
Tom Bloc (2007)
Ron Arad, fauteuil Gomli (2009)
fauteuil Gomli (2009)
Ron Arad, table Two legs
table Two legs
Ron Arad table two legs
table Two Legs
Ron Arad, chaise Loop Loop
chaise Loop Loop

Les créations industrielles

Depuis la fin des années 80, il crée cependant également des meubles et des objets destinés à la production en série. Les plus emblématiques sont probablement la chaise Tom Vak (1999), avec une coque en polypropylène moulé et un piètement en tube d’ acier, le fauteuil Voido, qui illustre parfaitement la recherche sur les volumes, les pleins et les vides et le travail sur l’ellipse, et le canapé Victoria and Albert.

Ron Arad, fauteuil Voido
Fauteuil Voido
Ron Arad,chaise Tom Vak
Chaise Tom Vak (1999)
Ron Arad, canapé Victoria and Albert
canapé Victoria and Albert

Il dessina également des objets usuels; par exemple, les couverts Pirouette pour  WMF.

Ron Arad, couverts WMF
couverts WMF

Ron Arad architecte

Il a également oeuvré en tant qu’architecte  et dessinateur pour près d’une trentaine de lieux.  En 2008, il conçoit le Musée du Bauhaus à Tel-Aviv. Il a également conçu (avec Bruno Asa) le Design Museum Holon. Inauguré en 2010, ce dernier est le premier musée israélien consacré au design.

(cliquer sur une image pour lancer le diaporama)

 

On lui doit aussi la Mediacité de Liège et le nouvel opéra de  Tel Aviv(1994-1998), dont le plan (voir ci-dessous) rappelle furieusement les ellipses de ses sièges.

L’oeuvre de Ron Arad est gigantesque et ne tiendrait pas dans les limites de cet article. Nous vous renvoyons donc aux principaux sites web de Ron Arad. Par ailleurs, un DVD « Portraits de designers »  paru aux éditions Arte en 2005 dans la collection l’art et la manière, contient un documentaire sur Ron Arad, réalisé  par Judith du Pasquier (durée : 25 mn).