Sieges armature filaire

Les sièges à armature filaire

Les sièges à armature filaire traversent le temps

En effet,  deux designers viennent tout de suite à l’esprit quand on évoque l’armature filaire: Bertoia (1915-1978) et Kuramata (1934-1991) qui ont produit respectivement deux icônes du design. Mais les tressages d’acier ponctuent l’histoire des sièges du XXème siècle jusqu’à nos jours.

Les sièges du premier sont en fils d’acier. De ces chaises, Bertoia dit « Si vous regardez ces sièges, ils sont faits principalement d’air, comme une sculpture. Ils sont traversés par l’espace. » Son idée maîtresse fut de plier des tiges métalliques afin d’en faire une assise. La chaise Diamond est faite de fils d’acier soudés formant un treillis métallique supporté par de fins pieds métalliques. Sa fabrication était initialement manuelle : chaque fil était cintré à la main avant d’être soudé. Il en résulte une forme  sculpturale et aérienne.

Sieges armature filaire
Assymetric chair, ©knoll-int.com
sièges armature filaire
Bertoia, ©Knoll-int.com

Sculpteur et designer, Harry Bertoia est originaire d’Italie. Il fait ses études aux Etats Unis à la Cambrook Educational Community, où il rencontre Gropius, Bacon et les Eames. Il ouvre un atelier de ferronnerie en 1939 et enseigne la création de bijoux et de métaux. Pendant la guerre, il travaille pour les Eames sur le contre-plaqué moulé. En 1950, il établit son propre studio et travaille avec Hans et Florence Knoll, également diplômée de Cambrook. C’est  à cette période qu’il conçoit les cinq sièges en treillis grillagé. Il reçoit sa première commande sculpture en 1953 par Eero Saarinen, lui aussi diplômé de Cambrook. Il continuera par la suite son travail de sculpteur en créant des sculptures sonores et explorant comment le métal peut être manipulé pour créer un son. Il enregistrera ainsi une dizaines d’albums et travaillera pour différents architectes jusqu’à sa mort.

sieges armature filaire
Barstool, 1952 ©Knoll-Int.com

Suivra, dans les années soixante, une série d’assises à armatures filaires réalisés entre autres par des designers comme Werner Panton et Warren Platner.

Kuramata est l’auteur d’une autre icône du design filaire, le fauteuil « How high the moon » . Modèle créé en 1986, en métal déployé expansé, formant des motifs grillagés losangés chromés, composé d’une assise corbeille à dossier et accotoirs galbés. La structure externe parallélépipédique repose sur quatre pieds cylindriques, maintenus par des entretoises formées de lames de métal chromé.( haut. 73 cm – larg. 94 cm – prof. 83 cm)

sieges armature filaire
How high the moon,©www.vitra.com

En 1983, Le designer Frank Schreiner, dit Stiletto, crée la chaise « Consumer’s rest », transformant un chariot de supermarché en fauteuil de salon. Ready-made réinterprété et investi d’une nouvelle fonction, le caddy fut choisi en fonction de sa solidité et de sa durabilité. Le revêtement transparent est un produit industriel également, employé généralement dans les entrepôts, comme rideau de portes. Ce siège à armature filaire fait partie de la collection Vitra.

sièges armature filaire
Consumer’s Rest,© Vitra

En 2004, Edra édite le fauteuil Corallo des frères Campana, composé d’un tressage irrégulier de fils d’acier. Recouvert de peinture epoxy, ce siège est disponible en plusieurs couleurs. Les frères Campana obiennent grâce à ce fauteuil le prix du nombre d’or en 2005.

sièges armature filaire
Campna, fauteuil Corallo, 2004
©aboutdesign.fr

En 2010, Cinna édite le « fauteuil grillage » de François Azembourg,  constitué d’une feuille d’inox étirée, découpée, pliée et froissée, avec des saignées en quinconce.

Une prouesse technique de cette armature filaire, pour laquelle le designer reçut la nomination du meilleur créateur de l’année 2010 au salon du meuble de Paris. En 2014 , Azembourg continue son exploration du métal avec la « chauffeuse résille »

Karim Rachid, incontournable du design contemporain, propose, quant à lui, le transat Brezz. Composée de tiges cylindriques croisées en métal, cette chaise longue peut avoir un coussin amovible, spécial outdoor.

sièges armature filaire
Breez, Karim Rachid
© archiproducts.com

 

Enfin, Jean-Marie Massaud en 2010 également , présente le Heaven fauteuil, composé d’ un tressage de fils de métal soudés sur une structure en acier tubulaire.

sièges armature filaire
fauteuil « Heaven »
© Art-zoo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *