sièges-en-papier-Tokujin-Yoshohoka-Honey-Pop-Chair.jpg

Sièges en papier

Le papier, surtout le papier recyclé, permet à des artistes ou des designers de créer des sièges originaux, poétiques, sculpturaux ou plus minimalistes. Un bref aperçu des créations récentes.

chaise en papier, black paper 37 chair, vadim kibardin
black paper 37 chair, Vadim Kibardin, ©kibardindesign.com

Le designer russe Vadim Kibardin a conçu Black Paper 37 en 2011 : un siège constitué de 37 feuilles de papier et carton. La surface fonctionnelle est formée en arrangeant les feuilles une à une afin d’atteindre la hauteur nécessaire à la chaise. Le produit est le résultat d’expérimentations avec des matériaux variés, mais est également le fruit d’une recherche sur la théorie du chaos et celle de la séquence. Une tentative pour comprendre la beauté dans le désordre.

sièges en papier, Vadim Kibardin, black paper 37, ©kibardindesign.com
Vadim Kibardin, black paper 37, ©kibardindesign.com

Le simple papier ne possède pas seulement ses caractéristiques constructives mais peut également éblouir par la beauté de ses contours. La texture distinctive du revêtement de la chaise encourage le dialogue avec l’utilisateur. Une forme distinctement personnalisée peut être créée en froissant et coupant les feuilles de papier.

Le groupe coréen Maezm présente la Hanji Chair, projet basé sur les possibilités du hanji, un papier traditionnel asiatique dont les caractéristiques sont sa perméabilité à l’air et ses propriétés thermiques. Ils ont créé une chaise avec un matériau alternatif qui dispose des qualités du plastique: le dak.

chaise en papier, hanji chair, maezm studio, ©maezm.com
Hanji chair, Maezm studio, ©maezm.com

Fait à base de mûrier, le dak est l’ingrédient de base de la matière, mélange préparé avec du hanji et de la colle à base de pâte de riz, le tout placé dans un moule comme tous les produits en plastique. Une fois extrait, il est encore renforcé avec une autre couche de hanji. Le durcisseur utilisé est de la farine pour lui donner une belle finition. Le but n’est pas seulement de remplacer les plastiques, mais d’amener les gens à commencer à penser à des matériaux traditionnels dans une perspective moderne.

sièges en papier, nendo, cabbage chair, ©nendo.jp
Nendo, cabbage chair, ©nendo.jp

Le studio Nendo crée la Cabbage chair pour l’exposition destinée à commémorer le premier anniversaire du 21-21 Design Sight in Roppongi, Tokyo, exposition dont le commisaire était Issey Miyake. Miyake leur demanda de créer un meuble à partir des restes de papier produit en masse. Leur solution à ce défi fut d’employer des rouleaux entiers dont les feuilles étaient rabaissées une à une afin de fabriquer un siège. De la résine fut ajoutée afin de solidifier et de mémoriser la forme obtenue.

sièges en papier, paper chair,  Razy 2
Paper chair, Razy 2, ©razy2.pl

Créée par Razy2,  duo de deux designer polonais, la Paper Chair s’offre comme un bloc monolithique creusé et percé en sa face supérieure et constitué de feuille de papiers laminées et découpées au laser.

chaise en papier, Hairy Chair, Charles Kaisin
Hairy Chair, Charles Kaisin, ©interiornews.com

A la fois directeur artistique, scénographe, concepteur d’événements, architecte et designer, le belge Charles Kaisin crée la Hairy Chair  à partir de chaises usagées réhabilitées et habillées d’une nouvelle « peau ». Cette dernière est faite de languettes de papier provenant de revues, issues du laminage d’un destructeur de papier. Une toison est ainsi créée, les fines languettes étant fixées à l’objet par l’une de leurs extrémités.

sièges en papier, Flickering Chair, Ryo Ishihara
sièges en papier, Flickering Chair, Ryo Ishihara, ©designblog.com

Ryo Ishihara, designer japonais présente Flickering Chair, son fauteuil vacillant au moindre coup de vent…Son projet implique l’interaction avec certains éléments naturels… Ici,l’air et vent sont au coeur de sa réflexion. Entre poésie et création éphémère ce fauteuil reposant sur une structure métallique quadrillée devient opaque grâce à l’ajout de morceaux de  papier type post-it blancs…

sièges en papier, Tokujin Yoshioka, Honey pop chair
Tokujin Yoshioka, Honey pop chair, © matterofstuff.com

Présentée à la Milan Furniture Fair en 2002 par le  designer Tokujin Yoshihoka, la Honey Pop Chair fait déjà partie des grandes collections de design internationales : Vitra design museum, MoMA of New York, Centre Pompidou à Paris. Fabriquées en feuilles de papier cellulose extrêmement résistantes employées en aéronautique, ces chaises prendront la forme de celui qui s’assiéra dessus. Elles tiennent leur nom de leur structure alvéolaire.

sièges-en-papier-Tokujin-Yoshohoka-Honey-Pop-Chair.jpg
Tokujin Yoshohoka, Honey-Pop Chair, ©matterofstuff.com
sièges en papiers, Deuces Wild Chair,Benjamin Rollins Caldwell, © brc design
Deuces Wild Chair,Benjamin Rollins Caldwell, © brc design

Le designer américain Benjamin Rollins Caldwell présente au salon  « Maison & Objet » en 2010 sa Deuces Wild Chair, une chaise constituée de 350 cartes à jouer recyclées, découpées et glissées sur une structure en tiges d’acier.

sièges en papier, Paper Chair, Innovo design
Paper Chair, Innovo design, ©innovodesign

Chaise à l’assise entièrement réalisée en couches de papier collées et aux pieds en bois massif signée par les designers Zhang lei, Christoph John et Jovana Bogdanovic de Innovo design, la Paper Chair a été conçue en 2012. Les couches de papier sont combinées jusqu’à ce que la chaise soit assez forte pour s’asseoir tout en gardant sa souplesse pour fournir une assise confortable et sont modelées avec le papier traditionnel yuhang utilisé pour fabriquer des ombrelles,  papier qui avait disparu des traditions depuis plus de cinquante ans.

sièges en papier, Hechima 4, Ryuji Nakamura,
Hechima 4, Ryuji Nakamura,©DR

Légère, presque transparente, l’assise Hechima 4 du designer et architecte japonais Ryuji Nakamura est entièrement réalisée en papier vulcanisé (fibre t2.4). Présenté à Londres lors de l’édition 2009 de 100 % Design, ce fauteuil fait partie d’un ensemble de recherches plus vastes que le créateur mène sur des matières « structurées », dont l’assemblage génère résistance et volume.

chaise de papier, Re-Chair, Peter Plantan et Nusa Zupang, ©awrcompetitions.blogspot.fr
Re-Chair, Peter Plantan et Nusa Zupang, ©awrcompetitions.blogspot.fr

Premier prix de l’architecture workshop 2012 à Rome : une chaise entièrement faite avec du papier recyclé, de l’eau et de la farine périmée. Re-Chair a été conçue par Peter Plantan et Nusa Zupang. Le matériau basique est du papier journal déchiqueté humidifié avec de l’eau et de la farine puis pressé dans un moule. Ensuite chaque section est collée aux autres.

sièges en papier, Xue Tao, Unique Chair #1, © artslant.com
Xue Tao, Unique Chair #1, © Nicolas Suk, Xue Tao

L’artiste chinois Xue Tao crée des sculpture en papier journal. La Unique Chair #1 a été créée en 2006. Son choix du journal comme moyen pour son travail créatif rappelle le mouvement européen 1962-1972 appelé «Arte Povera» pour son rejet des médias artistiques traditionnels nobles en faveur de matériaux du quotidien. Le sculpteur a commencé à expérimenter  le journal en 2000. Considérant que le journal est la source d’informations sur tous les aspects de la vie humaine et de la société, ainsi qu’un véhicule de propagande et un mode de réalisation de l’histoire, il estime que l‘utilisation de ce matériau de tous les jours est un moyen de préserver
l’histoire.
 Peut-être, un jour quelqu’un aura l’envie de percer le mystère contenu dans une de mes oeuvres et en faisant cela, ce sera comme la découverte d’un chapitre de la vie du monde, comme l’ouverture d’un coffre au trésor oublié depuis longtemps.

sièges en papier, Blow Sofa, Agata Kulik et Pawal Pomorski
Blow Sofa, Agata Kulik et Pawal Pomorski, ©DR

Les designers polonais Agata Kulik et Pawal Pomorski utilisent un peu d’air et du papier kraft pour créer le canapé gonflable nommé Blow Sofa. Il est livré à plat avec une structure métallique sur laquelle appuyer le canapé.

Présenté au salon Maison et Objets en 2010, la pièce unique The Bench de l’artiste Elisabeth Leriche est en papier recyclé et mâché sur structure de métal.

sièges en papier,Elisabeth Leriche, The bench,2010, Evolution collection
Elisabeth Leriche, The bench,2010, Evolution collection, ©DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *